Not Vital chez Thaddaeus Ropac, Mai-Thu Perret au Magasin

Il faut se dépêcher d’aller voir les sculptures de Not Vital chez Thaddaeus Ropac. Par ailleurs, dès le 9 octobre, Le Magasin de Grenoble accueillera Mai-Thu Perret. Les artistes suisses, régulièrement montrés au Centre culturel suisse de Paris sont en pleine effervescence. Je me souviens de l’ouvrage de Guy Duplat (« Une vague belge ») publié en 2005 aux éditions Racine. Il rassemblait Chantal Akerman, Laurent Busine (Le Grand Hornu), les frères Dardenne, Teresa de Keersmaeker, Wim Delvoye, Jan Fabre, Michel François, Anne Veronica Janssens, Alain Platel, Luc Tuymans et quelques autres pour inventer ce concept de « vague belge ». Il faut faire l’équivalent pour les artistes suisses !

Not Vital et Mai-Thu Perret, deux artistes d’exception, dont les deux expositions empruntent à l’Asie: Not Vital pour la fabrication des sculptures présentées chez Thaddaeus Ropac, et les philosophies orientales qui ont inspiré en profondeur le travail de Mai-Thu Perret.

Et si l’on est parisien, la sublime exposition de Karsten Greve sur Jannis Kounellis consacrée aux peintures des années 60. Quelques symboles, des lettres suffisent à me faire changer d’espace, plus profond, plus vide, à la fois plus familier et plus abstrait…

Publicités