Entretien avec Alain Bublex

© Galerie Vallois

Du 17 octobre au 26 novembre 2011, la Galerie Vallois (36 rue de Seine, Paris 6ème) a exposé les photographies d’Alain Bublex.

Designer industriel, Alain Bublex s’engage à partir de 1992 dans une œuvre photographique parmi les plus innovantes : fortement inspiré par l’urbain, par la forme de la cité, par le paysage (comme en attestent ses projets « Glooscap » ou bien « Plug-in City »), Alain Bublex est un adepte de la « ville photographiable ».

Les moyens de transports et l’architecture constituent d’ailleurs deux de ses thèmes de prédilection, et c’est dans cette optique qu’il s’est récemment approprié le projet de Grand Paris au point d’en faire son nouveau sujet de recherches et de créations. Ayant sillonné l’Île-de-France en RER plusieurs mois durant, le lyonnais d’origine s’est arrêté dans les 237 gares que compte le réseau, arpentant leurs abords quelques minutes durant, sans autre but que la contemplation. Un cliché par station a finalement été retenu par l’artiste, apportant ainsi ses « Contributions » – le titre de l’exposition de la Galerie Vallois – au projet de Grand Paris, et plus largement à la création d’un sentiment d’appartenance métropolitaine.

L’universalité, la neutralité et l’instantanéité sont autant de caractéristiques qui font partie du protocole du photographe, qui s’inspire de la cartographie, du territoire, mais également de l’image de celui-ci véhiculée par les cartes postales.

Comme le rappelait Karine Tissot, responsable du Bureau des transmissions du MAMCO de Genève, Alain Bublex est capable de « réunir des réalités hétérogènes en un tout cohérent ». De cette exposition il ressort cette homogénéité de la banlieue que l’on ne perçoit pas toujours. Selon Alain Bublex : « la banlieue se ressemble à elle-même, elle est fort homogène et dispose de nombreuses centralités. »

Sa démarche, nomade et esthétique, renvoie à « La France de Raymond Depardon » dans ce souci de photographier la vérité. Celle-ci mérite une exposition plus large encore, et nous lui apportons notre soutien intégral…

Publicités