Les dix ans du Concert d’Astrée

© Le Figaro

J’aime Emmanuelle Haïm. Son enthousiasme, sa personnalité flamboyante, son professionnalisme forcent l’admiration de tous. Le 19 décembre 2011, j’ai fêté avec elle les dix ans de son orchestre et choeur, le Concert d’Astrée. Elle dirigea avec autorité, finesse, humour des extraits des Indes galantes de Rameau, de Dardanus, d’Hippolyte et Aricie, de Platée mais également de Jean-Baptiste Lully, d’Henry Purcell, de Haendel, de Jean-Philippe Rameau…

Pour les interpréter, des amis tout simplement. Et quels amis ! Natalie Dessay, Philippe Jaroussky, Patricia Petibon et une dizaine d’autres tous plus remarquables et inspirés que jamais.

Le Grand Paris est riche de ces personnalités d’exception qui symbolisent la qualité et l’inspiration française. Je parlerai bientôt de Laurence Equilbey et Pascal Amoyel d’autres exemples…

Publicités