Le « Castello Marochetti » à Vaux-sur-Seine

Les opérateurs culturels du Grand Paris sont parfois méconnus et travaillent dans la discrétion et le dévouement.

Je voudrais en donner un exemple avec le travail remarquable développé par Carl Emmanuel Hedengren, qui porte le « Castello Marochetti », maison d’artiste des sculpteurs Marochetti père et fils, sise à Vaux-sur-Seine dans le nord des Yvelines. Né à Turin, élevé en France, Carlo Marochetti hérite très jeune du château de Vaux et partagera sa carrière de sculpteur entre la France, l’Italie et le Royaume-Uni où il part s’établir en 1848. Certaines des oeuvres qu’il a laissées demeurent emblématiques des lieux où elles se trouvent comme à Londres (Cathédrale St-Paul et House of Parliament) et Turin (Piazza San Carlo). Ce sculpteur de facture classique me paraît très important car il illustre les liens très forts qui existent entre ces villes d’Europe, mais aussi avec des pays comme l’Inde ou la Turquie où ses oeuvres sont également présentes.

Nous vivons aujourd’hui une mise en réseau entre toutes les métropoles culturelles mondiales, qui, à la différence du XIXème siècle, est davantage décidée par les autorités de gouvernance des villes, beaucoup plus que par les rapports entre les individus, les artistes, les mécènes et les collectionneurs qui étaient si intégrés auparavant.

J’apporte à Carl Emmanuel Hedengren le soutien de la Mission, et nous allons relayer cette initiative auprès d’Alain Schmitz, président du Conseil général des Yvelines, et de la DRAC Ile-de-France. Ils font déjà beaucoup et je pense que leur intervention est légitime et juste…

Publicités