Le label « Grand Paris » créateur d’identité métropolitaine…

Le rapport sur la dimension culturelle du Grand Paris et le sondage qui l’accompagne, montrent que le  sentiment d’appartenance et le rayonnement du Grand Paris passent par des projets culturels ambitieux, identifiables à l’échelle métropolitaine.

En novembre dernier, le préfet de Région Daniel Canepa, a lancé un label Grand Paris, destiné à récompenser des initiatives « qui contribuent à l’identité, la visibilité et à l’architecture du Grand Paris ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie de ses habitants à l’échelle métropolitaine, dans les domaines économiques, social, culturel et environnemental. »

Près de trois mois plus tard, Maurice Leroy, Patrick Braouezec et Daniel Canepa ont remis ce label aux 22 projets retenus parmi les 87 dossiers de candidature envoyés, et viennent ainsi primer des projets divers (universitaires, sportifs, industriels, culturels), exemplaires, et s’inscrivant très majoritairement dans les Contrats de Développement Territorial (CDT) définis par la loi relative au Grand Paris.

Parmi les projets à vocation culturelle, il faut saluer l’attribution de ce label au Centre de création vocale et scénique d’Aulnay-sous-Bois, la Cité européenne du Cinéma de Saint-Denis, les Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, la Philharmonie de Paris, ou encore l’Arena 92 de Nanterre…

Une autre session de labellisation récompensera, je l’espère, d’autres projets de qualité qui mériteraient d’être intégrés à cette dynamique métropolitaine, actuellement en pleine émulation…

© Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine / Bouygues

Publicités