Prix Haussmann 2012

Le 13 février 2012, Michel Carmona a reçu le Prix Haussmann 2012 pour son livre « Paris – L’histoire d’une capitale de Lutèce au Grand Paris », retraçant l’histoire de Paris, de sa fondation jusqu’au projet de Grand Paris. Le jury a par ailleurs remis une mention spéciale au rapport d’étude et de propositions que j’ai remis au Président de la République sur « La dimension culturelle du Grand Paris ». Amandine Ligen, rapporteur général du rapport, a reçu le prix des mains du ministre de la Ville en charge du Grand Paris, et président du Jury, Maurice Leroy.

A l’occasion de cette remise de prix, Maurice Leroy et Gilles Ricour de Bourgies, président de la FNAIM Ile-de-France, ont souligné le caractère irréversible du projet de Grand Paris, tout en insistant sur la nécessité d’une stratégie de gouvernance face à la globalisation : « ainsi parle-t-on de métropoles, de mégapoles (Moscou), de mégalopoles (Tokyo), de métapoles (Milan), de villes en archipels (Hong Kong), de villes moyennes (Lyon, Marseille), de villes nouvelles (Marne-la-Vallée), de villes franchisées (Disneyland), de villes génériques (Las Vegas), de digital city comme Tokyo, et de villes « monde » c’est-à-dire ayant une vision stratégique sur la planète, comme Paris… ».

Ce constat renvoie aux conclusions du rapport, selon lesquelles la dynamique culturelle du Grand Paris doit participer au renforcement de son attractivité, de son identité et de sa visibilité internationale.

Publicités