Adel Abdessemed

Marc Blondeau est un grand marchand d’art moderne et contemporain. Il est une référence incontournable et beaucoup de jeunes professionnels ont appris leur métier à ses côtés. Il expose dans sa galerie de Genève une quinzaine de dessins de grandes dimensions d’Adel Abdessemed qui est né à Alger et travaille à Paris.

L’exposition que lui avait consacré le Centre Georges Pompidou avait révélé l’ampleur et l’originalité de son travail. Depuis, Adel Abdessemed est entré dans le monde de l’art contemporain et poursuit une carrière internationale.

Sa série consacrée à Lampedusa et montrée par Marc Blondeau est exceptionnelle. L’utilisation de la pierre noire comme medium assombrit encore davantage la thématique de l’exil, de l’exode, de la fuite, de la traversée qui est celle des réfugiés qui s’échouent pour les plus chanceux sur les rives de Lampedusa. Voyage initiatique qui part de l’enfer et y conduit mais sur l’autre rive.

Dans le même élan, quelques dessins sublimes saisissent des lecteurs de journaux, qui on peut l’imaginer, relatent comme un brève ou un fait divers l’échouage de barques chargées d’hommes, de femmes et d’enfants. Une sorte d’indifférence froide, de lecture à distance. La confrontation des deux séries est saisissante : elle permet de saisir le drame dans toute son horreur et de le rapprocher de ce que les medias nous en donnent. L’artiste contre le journaliste. Et celui qui nous émeut, nous bouleverse, n’est pas celui que l’on attend.

 

Daniel Janicot

Publicités